Economie du vin au Chili

Economie du vin au Chili

Le Chili a une place de choix sur la scène internationale viticole puisqu’il est largement reconnu pour la qualité de ses vins. Au niveau, l’activité viticole constitue un apport significatif à l’échelle nationale. En effet, à elle seule elle représente 0.5 % de PIB. Elle génère 100 000 emplois directs dont 53% directement dans les vignes.

Actuellement, il existe 800 cavistes, 11 697 producteurs et 394 entreprises exportatrices, 76 % de celles-ci sont des PME. De nombreux vignobles et caves sont ouverts au public et permettent volontiers aux visiteurs de réaliser des dégustations de leur production.

L’œnologie au Chili

Le Chili est un pays très centralisé, de nombreuses activités sont concentrées dans la région centrale, et plus particulièrement aux alentours de la capitale. En ce qui concerne la production viticole, la logique est différente puisqu’elle a un rôle prédominant hors de la région métropolitaine : 91% des 141 mil hectares la superficie viticole se trouve en région. De plus, 92% des caves et 85% de emplois sont situés en province. Les régions les plus productrices de vin sont O’Higgins (32,7%) et Maule (37,9%). Mais plus généralement, le vin est produit entre la région de Coquimbo avec notamment la vallée de l’Elqui et la vallée de Malleco en Araucanie.

Biotechnologie au Chili

Le commerce international du vin occupe une place importante dans l’économie nationale avec 5,7% des exportations hors cuivre. À elle seule, elle couvre 16,5% des exportations agricoles. Annuellement se sont 1.200 millions de litres qui sont produits, dont 967 millions ont été exportés en 2017. Le Chili est le 4ème exportateur mondial de vin après la France, l’Italie et l’Espagne. Les principaux importateurs de vins chiliens sont le Royaume-Uni, les Etats-Unis. Plus de 80% des vins produits au Chili ont une appellation d’origine contrôlée.

Les vallées viticoles du Chili

Actuellement le Chili se positionne en R&D et ne compte pas moins de 22 centres de recherches qui se penchent sur le sujet vinicole. Les fonds pour leur fonctionnement sont autant publics que privés. Les travaux menés portent sur l’œnologie mais aussi sur la gestion productive, la biotechnologie ou encore les améliorations génétiques.

error: Contenu est protégé.